Prélèvement et contrôle sur site

Dans toute problématique d’analyses, la qualité des résultats, en dehors de l’aspect technique du processus analytique, passe par la représentativité de l’échantillon, et donc de la qualité du prélèvement, du flaconnage et de la conservation de l’échantillon avant analyse.

Les techniciens chimistes de E.S. QUALITÉ ont une grande expérience dans le prélèvement sur site et suivent des modes opératoires stricts et conformes aux normes et bonnes pratiques en vigueur.

Prélèvement Produits pétroliers – Carburants

Prélèvement pistolet gazoleLes prestations de contrôles sur site des carburants vérifient les facteurs de qualité liés aux stockages. Cela permet d’assurer la bonne conservation des produits en contrôlant des points critiques comme l’encrassement des cuvesla présence d’eau libre, d’autres contaminants…

Les prélèvements sont réalisés dans le respect des normes NF EN ISO 3170 et NF EN 14275 ; l’objectif étant d’obtenir des échantillons représentatifs.

Nos compétences permettent de réaliser des prélèvements adaptés aux problématiques et objectifs.contrôle et prélèvement sur site

Les contrôles et prélèvements peuvent être réalisés dans tous les stockages de produits pétroliers,

produits chimiques et carburants : les cuves de stations-service, les dépôts pétroliers, les  citernes, les cuves de navires.
Les méthodes utilisées permettent des échantillonnages de fonds de cuves, multi-niveaux, running, échantillons composites,…

.

 

 

Eaux

Les eaux nécessitent également des processus de prélèvements précis et stricts afin de s’assurer du caractère représentatif du prélèvement. Les conditions de conservations et délais d’analyses sont primordiaux sur ce type de matrice, les paramètres pouvant être peu stables dans le temps et à température non maîtrisée. En fonction des besoins, exigences et type d’eaux à analyser, plusieurs méthodes de prélèvement existent et sont proposés par nos services opérations :

Prélèvements instantanés :

Les prélèvements instantanés sont réalisés de façon ponctuelle, sur un temps limité,  au niveau des regards de sortie des effluents des installations à contrôler, sur des robinets, dans des cours d’eau,…Ils permettent un diagnostic à un instant t, sans tenir compte de l’aspect variable de la qualité de la matrice.Ils sont généralement mis en oeuvre lorsque les effluents ont un caractère de débit discontinu, ne permettant pas un prélèvement moyen automatique, ou dans un objectif de surveillance ponctuelle. ils peuvent cependant être répétés à fréquence déterminée afin de vérifier l’évolution des paramètres dans le temps.

Prélèvements automatiques moyens :

Les prélèvements sont généralement effectués à l’aide d’échantillonneurs automatiques afin de réaliser des prélèvements moyens sur une durée typique de 24 heures (les durées de prélèvement peuvent être adaptées aux exigences).Les paramètres de température, débit, pH peuvent être analysés en continu et enregistrés afin de visualiser leur évolution dans le temps.Les prélèvements automatiques respectent les exigences des programmes RSDE relatifs à la Réduction des Substances Dangereuses pour l’Environnement.

Prélèvements sur piézomètres :

Les prélèvements sont réalisés après purge des piézomètres. Le volume purgé dépend du volume d’eau présent dans le dispositif. La prestation est réalisée selon le guide technique FD T90-523-3. Lors de la purge, le pH, la température et la conductivité de l’eau sont mesurés périodiquement.

 

Prélèvements des eaux potables :

En terme de vérification microbiologiques des eaux, les prélèvements doivent permettre de ne pas contaminer les prélèvements : stérilisation et désinfection des points de prélèvements, purges, précautions de manipulation, utilisation de flacons stériles, délais réduits au minimum avant analyses (< 4heures)

Quelque soit la méthode de prélèvement utilisée, le volume et le type de flacons prélevés sont déterminés en fonction des paramètres analytiques à effectuer en laboratoire.
Les conditions de prélèvements et conservation respectent les normes en vigueur NF EN ISO 5667-3.